L'Editorial

Un Mensch nous a quitté

Cher Maurice,

 

Ce jour que nous redoutions tellement est arrivé, aujourd’hui tu as quitté ton éternel chapeau  témoin de tant d’événement pour t’envelopper dans ton châle de prière  afin de rejoindre tous ceux que tu as aimé et tellement protégé.

Malgré ta force,  ta résistance,  ta volonté  tu as rendu les armes.  Ta famille, tes nombreux amis sont venus te témoigner leur affection et te remercier pour les belles attentions que tu leur as témoigné,        que tu nous as témoigné.

Depuis 1976 date de l’accident mortel de ton ami Milo, mon père,   tu t’es rapproché de notre famille sans plus jamais la quitter.

Il y a donc  plus de quarante ans que nous nous rencontrions chaque jour pour prendre un café et parler de ta vie , de la notre et de tout ce monde Ashkénaze disparu.

Durant toutes ces années nous n’osions pas te dire notre admiration et notre attachement,   notre affection  car tu ne voulais pas manifester ce que tu pensais être de la faiblesse. Tu n’aimais pas les embrassades car tu pensais que c’était réservé a d’autres plus faibles.

Maurice, je pourrais t’écrire durant des heures car tu as embelli, réconforté, rassuré nos vies. Ta seule présence nous donnait confiance car nous te savions présent toujours prêt à venir au secours de chacun comme tu l’as fait aussi durant ta déportation.

Ta force te venait certainement de toutes les épreuves que tu avais traversé depuis ta naissance le 23 février 1924 en Pologne, et ton enfance à Montreuil.

      Elka et Eléazar Jablonsky , tes parents, avaient agrandi ta belle famille    avec les naissances de   Joseph, Ida, Paulette Régine.          Roseline  était arrivée bien après la Shoah.

Ce joli monde  vivait plus que modestement dans cette banlieue, comme de nombreuses familles juives en France    à cette l’époque.

Mais déjà    tu avais la volonté d’améliorer le quotidien des tiens.

Monique, Franck et moi n’avons pas oublié ce que tu nous racontais.  Encore jeune enfant tu allais récupérer des bouteilles vides dans les caves environnantes pour les revendre pour    quelques sous à l’épicier, comme cela se faisait à l’époque    et  tu portais ces modestes sommes à ta chère maman.

          Puis les années ont passé avec leur  lot de satisfactions et de difficultés.

Tu nous racontais que tes moments passés dans les  rues de Montreuil t’avaient endurci, immunisé  aux coups durs  de la vie.    Tu te disais un petit voyou de Montreuil alors que tu n’étais qu’un gosse responsable et très débrouillard.

Cette rudesse et cette force acquise t’avaient renforcé et aidé à  survivre dans l’enfer des camps de la mort.

Mais heureusement la vie t’avait réservé de très beaux moments : ton mariage avec notre chère Sonia, la naissance de tes deux filles Hélène et Evelyne et la venue de tes petits enfants Anthony, Laura, Stéphanie et tes arrières petits enfants John, Ron et Léa.

Tu chérissais tout ce petit monde et le leur manifestait discrètement par  ta grande générosité.

Aujourd’hui nous sommes tous très affectés,  mais nous avons  un sentiment de contentement,     je veux parler de celui d’avoir croisé ta route et d’avoir partagé de nombreux beaux moments en ta compagnie.

      Cher Moîshé, je ne peux pas finir cette lettre sans parler de ta déportation.  

Agé de 19 ans, en mars 1943, la police française  était venue arrêter   ton père afin de  le déporter,     courageusement  pour ne pas l’enlever à sa famille tu étais allé te livrer à sa place.

Ta mère Elka née Berenblit avait été déporté le 20 juillet 1942 par le convoi n° 8 et était morte  à Auschwitz la même année,     elle avait 37 ans.

La mort tragique de ta maman que tu aimais tant, tu ne l’a jamais intégré et toute ta vie durant tu parlais d’elle avec beaucoup d’amour et d’émotion.

Tu nous disais souvent que tu avais fait le maximum de tes possibilités pour essayer de remplir les charges qu’elle aurait pu accomplir.

Tes sœurs et ton frère en sont témoins.

Je pourrais parler de ton triste parcours en déportation, mais un des tes amis saura le faire mieux que moi.

Je veux simplement parler de ton héroïsme dans les mines de Yawojno ou durant la nuit tu « volais des couvertures que tu coupais en deux pour les vendre aux gardes Polonais afin d’obtenir plus de nourriture pour tes camarades d’infortune.

De cette période il t’est resté une grande fragilité pulmonaire.

A Auschwitz tu volais la gamelle du chien pour les mêmes raisons.

A Maidanek tu es allé au secours de ton ami Michel Fuchs qui se faisait « tabasser » par des Allemands.        Selon tes propres mots « tu as foncé dans le tas » sans penser aux conséquences pour ta propre vie. Cela t’as valu d’être pendu par les poignets.

Michel Fuchs nous l’avons revu chaque jour jusqu'à son décès,      il ne te  quittais plus et ne cessait de te dire son admiration et sa reconnaissance    car il faisait partie des deux personnes dont tu avais sauvé la vie  de ce camp dont personne ne revenait.

        Revenu de ce camps maudits  tu n’avais pas put supporter d’entendre tes amis de Montreuil te dire  l’air surpris « tiens tu es revenu toi !!!!» c’est pour cela que durant des années tu n’as plus parlé de cette terrible  période.

A ton retour tu as reconstruit ta vie et ta situation en te lançant à corps perdu dans la récupération et la vente de toute sorte de choses et de vêtements laissés par les forces alliées après la guerre.

Puis avec ton sens des affaires et ton instinct incomparable tu avais importé une marque de jeans que la jeunesse d’aujourd’hui apprécie toujours.

Ta réussite dans le domaine des affaires t’a permis de distribuer du bien être et de l’aide à des dizaines de personnes et d’associations en France et en Israël.

Tu as été à l’origine de la création du KEREN OR avec 5 amis. Cette association apportait du bien-être et du confort aux soldats de Tsahal. Aujourd’hui cette association continue sous le nom d’ABSI –KEREN OR.

Pour tout cela, nous sommes honorés et fiers d’avoir eu l’honneur de faire partie de ton cercle d’amis.

Ton départ laissera un immense vide à tes filles Hélène et Evelyne, à tes petits enfants et arrières petits enfants, à  ton frère à tes sœurs et tes neveux. Nous souhaitons que le temps apaise leur peine et qu’ils puissent vivre forts de l’exemple que tu leur a laissé.

                    Merci à Sylvine qui t’a servit et accompagné durant 37 ans

     

                                             Repose en paix cher Maurice,  

 

Michel DLUTO

Président de la Communaute de La Varenne

 

Merci à David ORZECH pour nous avoir fourni la photo


Résultats du Baccalauréat 2018 à La Varenne



Pas de Maccabiades cette année. Dommage!!!!!!!

Chers amis, les Maccabiades, rencontres sportives intercommunautaires que l'on affectionne particulièrement à La Varenne se déroulent traditionnellement le dernier dimanche de juin, et cela depuis 2015. Cette année, les pistes d'athlétisme du stade de Sucy sont en travaux pour 3 mois, donc impraticables et le staff des Maccabiades n'a pas trouvé de solution de remplacement.

Par conséquant, il n'y aura pas de Maccabiades cette année

Nous gardons donc notre titre de champion et nous vous donnons rendez-vous l'année prochaine.

Entrainez-vous bien et gardez la forme

 

Philippe ELHAÏK


Les cours du Rav Mévorah ZERBIB



Opinion : La francophonie : et si on en parlait ?

Par Moise COHEN

La francophonie réaffirme l’utilité d’une langue française et la reconnaissance des cultures qui s’y rattachent. La francophonie prône, avec l’ambition d’une langue commune, des identités multiples dans un monde qui garantit la liberté d’être soi-même : savoir s’intégrer, sans perdre son identité propre. Rien de permanent ne se construit dans un monde où l’éducation des valeurs essentielles – les droits de l’homme – serait absente. C’est la raison pour laquelle, par-delà la connaissance et la pratique d’une langue commune, il s’agit bien de transmettre  une même vision du monde. Un  très grand nombre de juifs qui se sont installés en Israël, nés en France ou en Afrique du Nord, ont utilisé la langue française pour leurs études et leur enrichissement culturel personnel. On ne compte plus les philosophes, les intellectuels,  les écrivains juifs, maniant à merveille la langue française. Pourquoi Israël, où tant d’hommes et de femmes continuent à parler français, qu’ils habitent à Netanya, Ashdod ou Jérusalem, par fidélité au pays où ils sont nés ou  par amour d’une langue apprise à l’école ou en  s’imprégnant de la  littérature française, ne fait-il pas partie de l’organisation internationale de la francophonie, qui comprend 80 membres dont 54 de plein droit (dont la Moldavie !!)  3 membres associés (dont le Qatar !!) et 23 observateurs (dont le Mexique !!) La Conférence ministérielle, délibérant à huis clos, a-t-elle refusé à Israël, l’honneur de se revendiquer comme membre, à part entière, de cette vaste famille linguistique mondiale ? Il est précisé  que «  c’est au regard de la place qu’occupe la langue française dans le pays concerné que sont examinées les demandes d’adhésion » Qui pourrait dénier à Israël cette place privilégiée ?

L’Alliance Israélite Universelle, extraordinaire institution dédiée à l’éducation, n’a pas attendu une décision officielle pour propager le français à travers le monde  et notamment dans de nombreux pays arabes où cette langue est professée avec bonheur. Cette action éducative reste conforme au message de René Cassin, initiateur de la déclaration universelle des Droits de l’Homme. Vivre ensemble implique un socle commun de respect envers son prochain. Aujourd’hui, encore plus qu’hier , l’Alliance – A.I.U. – joue un rôle majeur  en matière d’enseignement scolaire et universitaire, en France , bien sûr, mais aussi au Maroc, au Canada et de plus en plus en Israël. Y-a-t-il plus grand attachement à la francophonie que celui-là ? Je ne suis pas persuadé que dans les pays membres de cette organisation il y ait autant de réalisations concrètes pour propager la langue de Molière. Partenaire de l’Agence pour l’Enseignement du Français à l’étranger (AEFE),  son enseignement est conforme aux programmes de l’Education nationale pour préparer aux titres et diplômes français. C’est ainsi que l’Alliance représente un acteur privilégié de promotion de la langue et de la culture françaises.

Pour ma part, je voudrais interpeller Michaëlle Jean, actuelle  secrétaire générale de la Francophonie, elle qui veut bâtir une francophonie solidaire et ouverte, pour la réinstaller au centre du monde, et  contrebalancer l’anglais devenu langue primordiale de la mondialisation gommant  les spécificités culturelle. L’anglais s’impose, dans les échanges, comme langue quasi universelle et  le français, lui, reconnait les cultures distinctives de ceux qui le pratiquent. Dans son dernier discours de Bruxelles, elle s’exclamait : «  Ne cédons pas, ne plions pas devant la haine et l’obscurantisme ! « .Soit. Dans ce cas, qu’elle mette ses souhaits en harmonie avec ses actes, en se rapprochant d’Israël pour l’accepter comme membre de la Francophonie, partageant la même aspiration pour un monde plus juste, avec les mêmes valeurs de civilisation.

 

                                                                                                                                                                                                  Moïse COHEN

                                                                                                                                                                                      Président d’Honneur du Consistoire de Paris       


Yom Hashoah à LA VARENNE

Ce mercredi 11 avril 2018, s’est déroulée une cérémonie de Yom Hashoah mémorable.

De mémoire de fidèle, cela fait longtemps qu’on n'avait pas vu autant de monde pour cette date fondamentale de notre calendrier. La synagogue était pleine pour se souvenir, pour honorer, pour prier. Il faut dire que le rabbin Mevorah Zerbib, notre cher Rav n’a pas ménagé ses efforts pour mobiliser les fidèles.

C’est à sa demande  que les jeunes Eclaireuses et Eclaireurs Israélites du groupe Yona (groupe local de la Varenneainsi que les enfants du Talmud Thora, avec leurs parents et grands-parents,  étaient invités à être présents à l’avant de la synagogue et à participer activement au déroulé de la cérémonie par la lecture de textes et de poème.

Une cérémonie extrêmement émouvante, animée et orchestrée par notre nouveau  rabbin, où se sont succédé des prières, des chants et des airs Yiddish, le tout introduit par la chanson de Nuit et Brouillard chantée par notre cher président Michel Dluto. Il était émouvant de voir ces fils et filles de déportés accompagnés de leurs petits-enfants venus allumer les 6 bougies pour les 6 millions de nos frères et sœurs morts pour l’unique raison qu’ils étaient nés juifs.

 

C’était un moment fort de la vie de notre communautéensemble souvenons-nous, ensemble développons notre communauté.



Yom HAZIKARON

 

 

 

 

 

Voir le reportage photos


Yom HAATSMAOUT


LAG BAOMER des enfants du Talmud Torah

 

 

 

 

 

Voir le reportage photos

 


Hilloula de Rabbi Meir BAAL HANESS

 

 

 

 

 

Voir le reportage photos


Hilloula de Rabbi Schimone BAR YO HAÏ

 

 

 

 

 

Voir le reportage photos


Information sécurité

Voici la ttre que le maire de notre ville, Monsieur Sylvain BERRIOS, nous a transmis.


A surtout ne pas rater

Le Rav Mevorah ZERBIB donne un cours tout les samedis après-midi1 heure avant Minha.


ANNONCE

Nous souhaitons un grand Mazal Tov à Aron OUZILOU-BOHBOT

fils de notre vice-présidente Myriam et son époux Michael

ainsi qu'à toute sa famille

pour la célébration de sa BAR MITZVAH

le jeudi 22 février 2018

Aron a lu la paracha chabbat TETSAVE le 9 Adar 5778

(samedi 24 février 2018) à la synagogue de La Varenne


Chères amies,  chers amis,

 

Mon premier message à ma nouvelle communauté coïncide avec  Hanoukka , fête de la lumière , or (petit jeux de mots entre l’hébreu et le français ) , or lors de la création du monde la première parole créatrice ,« et D. dit que la lumière soit » , était la création de la lumière , c’était un 25 elloul le mot or , lumière, est le 25eme mot de la Thora et hanoukka se célèbre à partir du 25 kislev , c’est donc un message de lumière que je voudrais partager avec vous .

Cette lumière n’est pas la lumière du soleil qui a été créé le 4 ème jour de la création , c’est une lumière appelée « Or Haganouz »la lumière cachée , que D. a cachée car elle permettait de voir tout ,  au-delà du temps et de l’espace et son utilisation aurait pu  être  désastreuse  entre « les mains » de méchant.

Cette lumière on y a accès dans le ventre de sa mère où on étudie toute la Thora et on la retrouve pendant la 1ere demi- heure qui suit  l’allumage de la  hanoukia.

Sachons être  assez sensibles pour  percevoir  cette lumière et la retrouver car le Tout Puissant l’a aussi enfouit  dans la Thora, à nous de la remettre en « lumière » à travers l’étude.

Finalement il y a des moments propices que sont les fêtes qui permettent  de dévoiler des trésors dont nous sommes porteurs, qui sont à notre portée, portée où s’inscrit  notre musique que l’on doit interpréter(le texte et la mélodie) avec notre sensibilité unique qui s’inscrivant parmi la pluralité des interprétations donnera la symphonie communautaire la plus harmonieuse.

En accompagnant notre allumage de la hanoukkia de bénédictions de chants de psaumes et paroles de Thora c’est un  délice « son et lumière » que nous partagerons avec ceux qu’on aime.

Fasse HM que ma présence parmi vous à compter de cette période   soit toujours placée sous le signe de cette lumière.

Je vous souhaite une lumineuse fête de Hanoukka .

Votre rav

MevorahZerbib




L'actualité de L'AFIS


Conférence du Rav Mévorah ZERBIB "OMBRE ET LUMIERE"


Allumage public de la Hanoucia 5778 - 2017


La Communauté fête Hanouca 5578 - 2017


Le Talmud Torah fête Hanouca 5778 - 2017


 

 

 

Soirée Années 80

 

Voir le reportage photo


Inauguration de la maison de Rachi

 

 

Voir le reportage photos

fait par Isabelle SMADJA

 

Voir


Le KRAV MAGA fait sa rentrée

Inutile de savoir pourquoi 

prendre aujourd'hui des cours d'autodéfense

Les cours reprennent le mardi 5 septembre 2017

 

A 19h30  pour les adolescents

A 20H45 pour les adultes

 

Au Centre Hillel

 

Le premier cours est gratuit


Le MACCABI FOOTBALL fait sa rentrée

Les enfants venez nombreux

Reprise le mercredi 13 septembre 2017

 

A 18h

 

Stade Auguste Marin

 

Renseignement Erick ZERBIB tel : 0611860744


Les ateliers Danses Israeliennes reprennent

Cours au Centre Hillel

 

Tous les jeudis de 13h à 16h

 

Contacts : Jacqueline EDERY Tel : 0672389614

                         Laurent BENOVICI Tel : 0609088484


Inscriptions et début des cours 
 
Dimanche 3 septembre 2017
9h30 au Centre Hillel
 
 
TALMUD TORAH DE LA COMMUNAUTÉ DE LA VARENNE  C'EST :
 
5 Niveaux --6 classes--Programme officiel du Consistoire-Préparation Bar/Bat Mitsva -- 
Activités sorties...-- Professeurs expérimentés- 
 
 
Horaire Talmud Torah:
 
 Le dimanches de 9h30 à 12h30
A partir de 7 ans ( CE1)
 
INFO 06.17.81.57.47
 
Photos des activités au Talmud Torah:
 

 



LES EEIF

Télécharger
Présentation des EEIF
eeif.pdf
Document Adobe Acrobat 249.3 KB

Cours de pilates à La VARENNE

A LA VARENNE
 
Il n'y a pas d'âge pour faire de la gymnastique douce (pilates) 
et garder la forme
 
Allez mesdames toutes au Centre Hillel
Tous les mardis de 10h30  11h30
 
Au Centre Hillel
 
Participation aux frais : 10€
 
Contacts :
 
Sarah AYACHE : 0662889487
Andrée COHEN : 0660637873


La cantine de ninette

Le saviez vous ?

A la Varenne on peut fréquenter le collège laïque et manger cacher

 

En savoir PLUS, accédez à la page Facebook de La cantine de Ninette en cliquant sur la photo

 


Les recettes de Jacqueline

 

 

Voici la recette des légumes d'antan 

 

Lire la recette



NOUVEAU A LA VARENNE

Dorénavant vous avez la possibilté de régler un don effectué pour une occasion ou tout simplement faire un don en ligne par PAYPAL

 

Vous n'avez pas besoin d'avoir un compte PAYPAL

 

Payer ou faire un don


L'ACTUALITE A LA VARENNE


Cliquez sur l'affiche, la photo ou le logo pour accéder aux détails de l'information


 

 

 

Tout sur les horaires de Chabbat 


 

 Les recettes de Jacqueline

 

Cette semaine pour Roch HACHANA : Pommes en forme de rose
 

ANNONCES

 

 Le carnet de la semaine

Naissances, Bar et Bath Mitzvot, Mariage, Décès

 

Lire le détails des annonce


LES ASSOCIATIONS PARTENAIRES DE LA VARENNE

 

 

 L'actualité de LA WIZO

 

 


 

 

 

 Lire ou relire HILLEL infos N° 57 Septembre 2012 

 

Accéder au journal


 Vous ne recevez pas le courrier communautaire.

une solution.

Envoyez nous votre adresse par mail en clquant sur le symbole lettre et

on mettra alors notre fichier à jour.


 

   Les histoires drôles de Jacko

 

Le viel homme et le tableau de LENINE