Commémoration à Drancy du départ du premier convoi de Juifs pour Auschwitz

Au total, le 27 mars 1942, 1 112 hommes, âgés de 18 à 60 ans, ont été déportés. Une vingtaine seulement sont revenus en 1945.

 

Des cérémonies de commémoration ont eu lieu mardi à Drancy (Seine-Saint-Denis), puis à Compiègne (Oise), soixante-dix ans jour pour jour après le départ du premier convoi de Juifs pour le camp d'Auschwitz. Au premier rang des participants à Drancy se trouvait Simon Gutman, déporté à 18 ans par ce convoi parti des camps de Drancy et de Compiègne (Oise). Au total, le 27 mars 1942, 1 112 hommes, âgés de 18 à 60 ans, ont été déportés. Une vingtaine seulement sont revenus en 1945, et il n'y a que deux survivants aujourd'hui.

 

La suite (ici) 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Michel NAHON (mardi, 27 mars 2012 20:15)

    Chaque génération de Juifs a eu sa part de persécution", a estimé Serge Klarsfeld.